mercredi 20 mai 2009

Et si...

Il y a trois ans jour pour jour, tu m'as pris la main pendant le gala de notre école. C'était à 23h10, après le feu d'artifices.

C'est drôle, tu m'as toujours dit que Cedric Klapisch était l'un de tes réalisateurs préférés.
Et si... je n'avais pas vu l'Auberge espagnole six mois avant, et déliré avec mes amis sur une colocation à 5...
Si on n'avait pas galéré pour trouver à Compiègne un appartement pour 5, et qu'on n'avait pas accepté cette maison pour 6...
Si on n'avait pas fait la course au 6è coloc, et si j'avais décidé de choisir l'un de nos amis plutôt que toi, "le mec qui vient aussi bosser en salle info et avec qui je discute de temps en temps et qui est trop sympa"...
Et si tu n'avais pas réussi à annuler le logement étudiant que t'as validé en catastrophe la veille de mon mail parce que tu étais à l'étranger...
Est-ce qu'on aurait eu la même chance de se connaître? De partager cette complicité, de créer cette amitié, de développer cet amour, et de construire cette si belle histoire, notre histoire, comme on le fait depuis trois ans?

On ne saura pas, mais...

Cardstock: Naturel ivoire (p.76)
Tampons: Lovely as a tree (p.43)
Encres: Bleu timide, Vert olive, Pépite de chocolat (p.68), Noir nu (p.67)
Accessoires: Rouleau tampon, éponges d'application (p.85), Pistolet chauffant et poudre à embosser Blanc (p.84)

Bon anniversaire mon amour.


Et en dessous je vous montre la page avant l'ajout des photos et du texte.
J'ai utilisé le rouleau-tampon (brayer) et un masque "fait maison", et j'ai laissé parler la petite fille en moi qui a toujours été frustrée de ne pas savoir peindre.

1 commentaire:

  1. C'est trop meugnon ! Je crois que je vais pleurer...

    RépondreSupprimer